Courtiser la relève d’affaires à coups de textos.

Le marché du travail compte sur les futurs CPA et il leur fait savoir bien avant l’obtention de leur diplôme. C’est bien le monde des affaires, l’industrie de l’aéronautique, de la construction et du tourisme, et même la prochaine start-up, qui textent la relève d’affaires, évoquant l’éventail des possibilités de carrière et des défis stimulants qui l’attendent. La campagne est déclinée en affichage, en audio et en numérique.

Utiliser le langage texto, ses codes et son humour pour parler d’affaires permet de mettre en valeur les différentes perspectives de carrière sous un angle divertissant et de confirmer que les CPA sont bien connectés avec leur époque.

Un texto auquel ils répondent rapidement.

Utiliser le langage texto, ses codes et son humour pour parler d’affaires permet de mettre en valeur les différentes perspectives de carrière sous un angle divertissant et de confirmer que les CPA sont bien connectés avec leur époque.

Qu’est-ce qui a occupé l’esprit des dirigeants au début de la pandémie?

Mars 2020. Un tsunami économique frappe les PME. Jamais les dirigeants n’ont autant regardé leurs chiffres. Jamais ils n’ont autant parlé à leur CPA. De nouvelles questions émergent. Qu’est-ce qu’on fait avec notre bail? Est-ce qu’on va avoir besoin d’autant d’espace de bureau à l’avenir? Le commerce en ligne, est-ce un incontournable? Les CPA offrent des pistes de réflexion aux dirigeants.

Une campagne comme celle-là, ce serait plate de ne pas en parler.

Avec une bonne dose d’autodérision assumée, la campagne présente, en affichage et en numérique, six CPA dont les réalisations dans différentes industries représentent bien l’éventail de possibilités qui s’offrent à la relève. Des carrières tout sauf plates… Le fait saillant? Les «Jokes plates de CPA», un coup d’éclat vidéo qui a généré 350 000 vues et 50 000 partages en une seule diffusion non sponsorisée.

La campagne a fait l’objet de reportages dans La Presse+, à Radio-Canada et sur les ondes de V. Tout cela a contribué à faire bouger tous les vecteurs d’opinion de la marque pour stimuler la relève à choisir le titre de CPA.

D’une marque comptable à une marque d’affaires.

En 2012, les professions comptables se sont regroupées sous le titre de CPA. Dès le départ, l’objectif de communication est double: faire rayonner la marque auprès des organisations et, du même souffle, encourager la prochaine génération à opter pour la profession comptable.

Autres Projets